Voyage Voyage

 

 

ARRIVAGES

  • Rory Feek Plays Publicly for the First Time on ‘CBS Saturday Morning’ – Watch lundi 22 mai 2017
    Yesterday, Rory Feek played publicly for the firs time since his wife, Joey passed away from cancer last year. Since her death, Rory has released his wife’s solo album as tribute to her and to keep her memory alive. The singer admits he hasn’t been open to music since Joey died, but he’s opening up […]
    Tawny Tucker
  • Lee Brice Releases New Music Video “Boy” – Watch dimanche 21 mai 2017
    Lee Brice will tug on the heart strings of anyone who’s the proud mama of a boy with his new music video “Boy.” He told CMT that even though he didn’t write the tune, it struck a chord with him, as the father of two sons. “We wanted to make ‘Boy’ our first single for […]
    Tawny Tucker
  • Carrie Underwood to Join the Oklahoma Hall of Fame dimanche 21 mai 2017
    Carrie Underwood is among the Class of 2017 Oklahoma Hall of Fame honorees on Nov. 16th at the Cox Convention Center in Oklahoma City. The ceremony will be emceed by past OKHoF inductees, Vince Gill and Kristin Chenoweth. “I’ve always been proud to say I’m from Oklahoma,” says Underwood. “The people, culture, and environment molded […]
    Tawny Tucker

Action Banjo

Shania Twain

Shania TwainArtiste complète, Shania Twain arriva en France avec une voix hors du commun et un talent à multiples facettes.  Shania Twain est hélas encore méconnue des scènes françaises. L’industrie du disque en France banissant largement le genre « County », les rayons n’affichaient la country uniquement légendaires..

RTL et NRJ passent alors régulièrement une nouvelle version de son fabuleux « Man ! I Feel Like A Woman » mais, celle-ci affecte sa voix au profit d’une instrumentation qui ne flattent que les basses de nos autoradios ou celles des boites de nuit. Ce n’est décidément pas une réussite. L’original américain est bien meilleur, ciselé, percutant, équilibré, que cette pâle version dite Pop-rock « Européenne ».

En même temps, il est heureux que les français commencent à comprendre que la Musique Country produit des Stars qui se révèlent être des artistes de premier plan, et qui sont aussi extrêmement photogéniques. Qui s’en plaindrait ?

Avant de prendre connaissance du phénomène SHANIA TWAIN d’alors, nous vous invitons à apprécier son potentiel :

Ses débuts dans la musique traditionnelle l’ont portée au firmament du genre musical le plus populaire des États-Unis, la Country Music.

Man I Feel Like A Woman ! (Real Audio : 30 sec.)

LE PHÉNOMÈNE SHANIA TWAIN

Quand Shania Twain lança sa carrière phénoménale il y a sept ans à peine, elle choisit de promouvoir ses albums avec des clips vidéo plutôt que de faire des tournées. Maintenant, trois albums et 15 vidéos musicales plus tard, Shania Twain est l’une des chanteuses les plus côtées aux Etats Unis (meilleure artiste New Country de l’année 1999), avec des ventes dépassant les 20 millions d’albums diffusés dans le monde entier. Shania Twain a exposé comment ses vidéos musicales l’ont aidé à se hisser au top dans une émission exclusive de deux heures, SHANIA’S VIDEO BIO, sur CMT.

Country Music Television. C’était la première d’une série de spéciales VIDEO BIO sur la chaîne de télévision dédié à la Country Music .. (non disponible depuis l’Europe).

Shania Portrait - Tendrement ...

CMT a présenté SHANIA’S VIDEO BIO le samedi 8 août 1998 de 1:00 pm à 3:00 pm, (Eastern Time) – (redifusions : 10:00 pm à Minuit, ET; Lundi 10 août de 5:00 pm à :00 pm ET; jeudi 13 août de 10:00 am à Midi, ET; et vendredi 14 août de 8:00 pm à 10:00 pm, ET).Shania Twain - Romantique ... La Belle ...Pour Shania Twain,ces vidéos étaient cruciales. « C’est réellement une réelle performance dans ma carrière depuis les quatre dernières années, et je pense que les volumes parlent d’eux mêmes. »

Dans SHANIA’S VIDEO BIO, Shania Twain révèle sa vidéo préférée, « The Woman In Me », la vidéo la plus marrante à tourner, « (If You’re Not In It For Love) I’m Outta Here; » la plus physique, « You Win My Love, » et la vidéo qui a eût le plus fort impact sur sa carrière, « Any Man Of Mine. » le clou de l’émission fût le moment où elle a raconté des histoires drôles, avec ses propres anecdotes vécues. Elle détailla tous les aspects du montage de ses vidéos, depuis le concept initial jusqu’à l’édition finale et la diffusion.

La collection des vidéos de Shania Twain :
« What Made You Say That, » « Dance With The One That Brought You, » « You Lay A Whole Lot Of Love On Me, » « Whose Bed Have Your Boots Been Under, » « No One Needs To Know, » « Home Ain’t Where His Heart Is Anymore, » « God Bless The Child, » « Love Gets Me Every Time, » et « You’re Still The One.

Shania TwainIls disent que les dames qui chantent des chansons country sont d’une espèce à part. Et que les dames qui écrivent leurs chansons country, et bien, sont d’une espèce plus rare encore. Mais les dames qui font les deux — oh la la ! maintenant il y a du cœur et de l’âme dans toute chose, et les femmes qui donnent une conscience et une forme à la country music, avec beaucoup de romantisme d’origine féminine, et ce, naturellement, sans fard. « J’aime écrire des histoires, » dit Shania Twain, « L’écriture des chansons et mon passe-temps favoris. J’aime donner à chaque chanson sa propre personnalité, son ton et chanter chacune d’elles dans son propre style. »

Shania Twain a bien conscience de ses prérogative de femme en en profite à merveille. « Come On Over » est son troisième album (Mercury Records), seize chansons écrites par Shania avec son mari et producteur, Robert John « Mutt » Lange. C’est son premier nouveau disque en plus de deux ans et demi, depuis le phénomène 9-fois disque de platine, à savoir « The Woman In Me« . Cet album, qui a été dépassé les 3 million d’unités hors USA, continue de casser tous les records au Hit Parade des Ventes d’Albums Country du fameux du Billboard, tenant plus de 140 semaines en continu comme le CD « Come On Over » de Novembre 1997.

Pour sa réussite, Shania a remporté les honneurs du Billboard en tant que Meilleur Album Country d’Artiste 1996 – Top 1. Son « Grammy Award » pour le Meilleur Album Country s’ est répété par l’Académie de Country Music et ses « Canadian Country Music Awards » (Album de l’Année) ; et elle a été nominée « Favorite New Country Artist or Favorite Female Country Artist » par les « American Music Awards », « Blockbuster Entertainment Awards », « Canada’s JUNO Awards », « World Music Awards », etc. Ses videos ont remporté des récompenses similaires sur les CMT (Country Music Télévision, U.S. et en Europe), « ABC Radio Networks » et d’autres encore. L’une des plus télégénique figure sur la planète, et sans doute sa vidéo promotionnelle, dont les clips ont été compilés sur « The Complete Woman In Me Video Collection. »

En même temps, la presse édite une série d’article depuis le « Time » et « Newsweek » jusqu’à l' »Esquire », « Interview », « Entertainment Weekly » et « People ». Elle s’est produite aux « CMA Awards », les « AMA’s », les « Grammys », le « Billboard Music Awards », « World Music Awards », le Gala pour le Président au « Ford’s Theater », le « Late Show avec David Letterman, » Le « Tonight Show with Jay Leno, » « Vanessa Williams’ Christmas Special, CNN Showbiz Today » et tant d’autres. Le 24 Septembre 1997, les téléspectateurs des « CMA Awards » ont eût le privilège d’apprécier « Love Gets Me Every Time, » le premier single de « Come On Over ».

« Love Gets Me Every Time » est typique du sens spécial mêlant joie-humour-et-fun que Shania laisse éclater dans « Come On Over » dans des titres tels que « Don’t Be Stupid (You Know I Love You) » et les Fans de « That Don’t Impress Me Much. » apprécieront sa vraie nature dans « Honey, I’m Home, » « Man! I Feel Like A Woman, » et le memue-ménage de « Rock This Country. » Elle a conscience de faire partie des meilleurs auteurs de ballades et chanteurs du moment notamment dans « From This Moment On, » un duo avec Bryan White ; le goûteux Tex-Mex/Cajun, « I Won’t Leave You Lonely« ; et le dernier morceau, « You’ve Got A Way. » Tandis que son propre sens de la vie de couple s’exprime dans « You’re Still The One » et « When. »

Des chansons telles que « Black Eyes, Blue Tears » et « If You Want To Touch Her, Ask » en disent long sur la volonté d’impact de Shania dans son troisième CD. « Il y avait tant de choses que je voulais atteindre, » insiste-t-elle « Je n’aurai pas pu le faire en moins de 16 titres — chacun d’eux remplit une facette de moi. Peut-être était-ce aussi parce que j’y ai mis du temps, que j’ai juste sentis que je ne pouvais laisser tomber quiconque. »

L’histoire de Shania représente bien le Grand Rêve Américain, qui est, le grand rêve de l’Amérique du Nord, depuis que Shania est née au Canada le 28 août 1965, deuxième enfant des cinq demi-frères & soeurs. Shaniaa grandi à Timmins, dans l’Ontario (à environ 800 km en plein nord de Toronto), où son beau-père, un Indien Ojibway, et sa mère avaient eux-même grandi ensemble. Ils en était fiers mais, en ces temps là, leur existence était pauvre. Ils fallaient lutter chaque jour pour remplir les assiettes mais ils y avait toujours abondance de musique dans le ménage..

Shania empoignait souvent une guitare et se retranchait dans la solitude de sa salle de bain, chantant et écrivant jusqu’à ce que ses doigts n’en puissent plus de douleurs. « Mais j’aimais ça! J’ai grandi en écoutant Waylon, Willie, Dolly, Tammy, tous ceux-là, » se rappelle-t-elle. « Mais nous écoutions aussi les « Mamas et les Papas », les Carpenters, les Supremes et Stevie Wonder. Tous ces nombreux styles de musique auxquels je fus exposée enfant, ont non seulement influencé mon style vocal, mais aussi, le style de mon écriture. » La Maman avait remarqué le talent de sa fille, et Shania fût bientôt propulsée dans les studios de radio et de TV, centres communautaires, maisons de retraite, « partout où ils pouvaient me faire passer. »

Shania était agée de huit ans, lorsqu’elle était arrachée de son lit à minuit pour chanter avec le groupe de la maisonnée dans un club local, après que le couvre-feu légal des boissons alcolisées avait été dépassé. Plus tard, elle passait les étés à travailler avec son père, alors contre-maître d’une équipe de reforestation de douze hommes dans la brousse canadienne, où elle apprit à manier et à tenir la scie à chaîne aussi bien que n’importe quel ouvrier. Pendant l’hiver, elle chantera à nouveau dans des clubs et fera quelques télévisions et radios aussi souvent que son planning scolaire le lui permettra.

A l’age de 21 ans, Shania perd ses parents dans un accident de voiture. Elle prend alors le parti de s’occuper des affaires de ses parents en tant qu’exécutrice et de prendre la responsabilité de trois demi-frères & soeurs qui vivaiaent avec elle. Elle se débrouilla pour garder le foyer grâce à un job à l’hôtel Ontario’s Deerhurst Resort, qui non seulement, lui donnait le pouvoir d’assumer ses nouvelles responsabilités familiales mais aussi qui lui permettait de poursuivre une formation dans tous les aspects de la représentation théâtrale, depuis la comédie musicale d’Andrew Lloyd Webber à Gershwin et pas mal, d’expérience depuis ses scènes de bar dans lesquelles elles fit ses premiers pas. Après deux années les enfants purent se prendre en charge, allégeant du même coup le poids de ses responsabilités.

C’est en 1990 qu’elle se prenait en charge seule. Se débarrassant de son vrai nom, Eilleen, elle adopte alors le nom Ojibway de Shania, prononcé shu-NYE-uh (shou-Naille-ouh), et qui veut dire « Je suis sur mon chemin ». Le chemin de Shania était tout tracé : une cassette de démo d’une musique originale et une carte routière jusqu’à Nashville.

Bien que Shania avait signé sur la base de ses oeuvres personnelles, son album auto-titré de 1993, présenta seulement une seule de ses chansons, le touchant « God Ain’t Gonna Getcha For That. » qui généra rien moins qu’un simple appel téléphonique, celui d’un admirateur lointain, le producteur de rock Mutt Lange (AC/DC, Cars, Def Leppard, Foreigner, Bryan Adams et beacoup d’autres) qui se trouva pour Shania un véritable supporter, tant pour la voix que pour ses chansons originales.

Shania et Mutt se rencontrèrent en 1993 et se marièrent en Décembre, en même temps qu’ils écrivaient et réglaient la moitié d’une album ensemble. Tandis que l’année suivante se déroulait, ils voyageaient (et écrivaient) à travers les États-Unis, le Canada, l’Angleterre, l’Espagne, l’Italie et les Caraïbes. Ils commencèrent à fixer les bases du nouvel album à Nashville, qui sera arrangé plus tard et mixé au Québec.

Shania Twain

Les premiers résultat de ce travail, « Whose Bed Have Your Boots Been Under? » entra au Billboard Country Singles en janvier 1995 ; The Woman In Me entra dans le Billboard Country Albums le mois suivant. Le single grimpa à la 11e place puis The Woman In Me était grâtifié du RIAA d’Or.

« Any Man Of Mine » bousculait les graphiques d’écoute, (les charts) en Mai et devint le premier des quatre tubes consécutifs de Shania, qui chacun d’eux restèrent en lice pendant les 20 semaines requises, incluant « (If You’re Not In It For Love) I’m Outta Here! » (b/w « TheWoman In Me (Needs The Man In You)« ), « You Win My Love, » and « No One Needs To Know. »

Deux singles de plus fûrent réalisés fin ’96, « Home Ain’t Where His Heart Is (Anymore) » et la berceuse classique « God Bless The Child » dont les sommes recueillies fûrent affectées aux Enfants à travers le « Kids Cafe/Second Harvest Food Bank » aux Etats-Unis et à la « Canadian Living Foundation » qui distribue des repas au enfants les plus démunis du pays. Tout compte fait, les titres de Shania restèrent plus de 100 semaines au top, une réussite incroyable pour un album sans tournée associée.

Mais avec l’accomplissent de « Come On Over »Shania a fixé toute son attention à préparer sa tournée dont les premières étapes étaient prévues début 1998. « Quand je me produis en tournée, je dois être en mesure de donner un spectacle complet de chansons originales que le public connaît bien ». « C’est idéal, je ne pouvais rien espérer de mieux, car je n’ai rien prévu de tel. Je suis heureuse d’avoir attendu, et je vais donner tout ce que j’ai en moi, pour les fans qui ont attendu aussi à leur tour ».

SHANIA TWAIN EN COUVERTURE

Shania Twain : La Chanteuse la plus Sexy de la Country Music. Élue Meilleure Chanteuse 1999 – USA

En France : 19-25 août 2000 n°1246 / 16-22 septembre n°1805

Télé Star - 19 au 25 août 2000 - n° 1246Télé Poche - 16 au 22 septembre 2000 - n° 1805

COUNTRY – NEW COUNTRY – POP ROCK


On ne commente rien pour le moment.