Voyage Voyage

 

 

ARRIVAGES

Action Banjo

Pages Tree

Kadjo, ou le banjo au son rock

Guitariste de formation, Kadjo a comme beaucoup, découvert le banjo par le cinéma. Mais c’est le magnifique film d’ Arthur Penn, Bonnie & Clyde, de 1967, qui lui a fait découvrir le bluegrass et cet instrument jubilatoire, et non comme souvent cité, le film Délivrance de John Boorman, qui fut néanmoins la confirmation de sa passion.
Fort de son amour du blues, du rock et du bluegrass, il a développé sa musique autour de cet instrument, ses compos mélant tous ces genres, et son banjo servant de passerelle.
Après de nombreuses recherches, il a réussi à trouver un moyen de jouer du banjo sur un ampli avec distorsion, afin de suivre en intensité ses compères musiciens, qui à la batterie, à la basse, et à la guitare électrique avaient tendance à être beaucoup plus fort que lui.
Plusieurs cellules (un fishman pour le grain, et un humbucker pour la puissance) ont été installées dans des endroits stratégiques de son Banjo « Quincampoix ».
Pour vous faire une idée, vous pouvez aller l’écouter sur soundcloud, son groupe s’appelle : FOUR VILLAINS LATER
Lui, vous le retrouverez sur Facebook. Il s’appelle KADJO VILLAIN. Mais rassurez-vous, il n’a de vilain que le nom. Il adore échanger sa passion, et rencontrer de nouveaux amoureux de musique!

Pour les apprentis banjoïstes qui cherchent un professeur de banjo sur Paris, Kadjo donne des cours de banjo. Contactez-le au 06 15 07 80 87.

On ne commente rien pour le moment.