Voyage Voyage

 

 

ARRIVAGES

  • Olivia Lane Releases New Music Video for “Wrong Girl” lundi 24 juillet 2017
    Hot country songstress Olivia Lane’s sassy new video for her just-released “Wrong Girl” exclusively premiered on Billboard.com. Lane’s visionary talents come alive in this energetic video that she co-produced and directed with James King (Jason Aldean, Florida Georgia Line, Kelsea Ballerini). Download “Wrong Girl” on iTunes and Spotify. Shot at Finley Studios in Nashville, Lane […]
    Jessica
  • Entertainment Tonight Launches YouTube Series “Certified Country” dimanche 23 juillet 2017
    Entertainment Tonight, the worldwide authority on all things entertainment, fashion and music, is again expanding its highly successful digital footprint with a new weekly series on YouTube, “Certified Country.”  ETonline’s senior music editor and country music super fan, Sophie Schillaci, hosts the new series featuring exclusive conversations with Nashville’s most talked about hit makers through […]
    Jessica
  • Jacob Davis Drops Three Surprise Tracks dimanche 23 juillet 2017
      While Jacob Davis’ live show led Country Living to dub him “a bona fide star,” the Black River Entertainment electrifying entertainer believes it’s the audience that makes his songs come alive. After packing-out shows at West Hollywood’s No Vacancy and Nashville’s The Back Corner, Davis was inspired by the energy his fans give back […]
    Jessica

Action Banjo

Pages Tree

SOMEWHERE IN HAWAI`I

Israel IZ Kamakawiwo'oleIsrael « IZ » Kamakawiwo’ole, (20 mai 1959, 26 juin 1997), dit Bruddah Iz, Bradda IZ ou encore IZ, fut le musicien et chanteur hawaiien le plus connu dans les années 1990. Il dut sa renommée internationale à son medley, Over the Rainbow / What a Wonderful World issu de l’album Facing Future (1993).

Israel Kamakawiwoʻole naît en 1959 sur l’île d’O`ahu à l’hôpital de Kuakini. Ses parents sont Henry Kaleialoha Naniwa et Evangeline Leinani Kamakawiwo’ole. Il grandit dans la communauté de Kaimuki dans la banlieue de Waikīkī où ses parents se rencontrèrent et se marièrent. Il commence à jouer de la musique avec son frère aîné Skippy à l’âge de 11 ans, inspiré par les grands artistes hawaiiens de l’époque tels que Peter Moon, Palani Vaughn et Don Ho, qui fréquentent l’établissement tenu par ses parents.

Puis sa famille déménage à Makaha. Là, il rencontre Louis « Moon » Kauakahi, Sam Gray et Jerôme Koko. Avec son frère Skippy, ils forment le groupe Makaha Sons of Ni`ihau. À partir de 1976 et jusque dans les années 80, le groupe de musique hawaiienne contemporaine Makaha devient célèbre en faisant des tournées à Hawaii et aux États-Unis, et sort 10 albums.
En 1982, son frère Skippy décède. La même année, il épouse Marlène, son amour d’enfance, dont il a bientôt une fille prénommée Ceslieanne « Wehi ».

En 1990, IZ sort son premier album solo Ka`ano`i grâce auquel il obtient le Prix du meilleur album contemporain de l’année et le Prix du meilleur chanteur de l’année, décernés par l’Académie hawaiienne de Musique (HARA, Hawai`i Academy of Recording Arts). Facing Future sort en 1993. Considéré par beaucoup comme son meilleur album, Facing Future contient sa chanson la plus célèbre, le medley Somewhere Over the Rainbow/What a Wonderful World, ainsi que d’autres titres tels que Hawai`i 78, White Sandy Beach of Hawai`i, Maui Hawaiian Sup’pa Man et Kaulana Kawaihae. En 1994, Il est déclaré Chanteur préféré de l’année par l’HARA. L’album E Ala E (1995) contient la chanson du même nom, engagée politiquement. En 1996, In Dis Life contient des titres tels que In this life et Starting All Over Again.

Tout au long de sa carrière, il défend les droits hawaiiens et l’indépendance d’Hawaii, dans ses chansons, dont les paroles font souvent directement référence à l’indépendance, mais aussi dans sa vie de citoyen.

En 1997, il est de nouveau récompensé par l’HARA comme Meilleur chanteur de l’année, Meilleur artiste de l’année, Meilleur album de l’année, et Meilleur album contemporain insulaire de l’année. Il regarde la cérémonie depuis une chambre d’hôpital.

Dans les dernières années de sa vie, devenu obèse, il est hospitalisé de nombreuses fois, et décède le 26 juin 1997, à 38 ans. Il était surnommé « The Gentle Giant » (« Le doux géant ») par ses nombreux admirateurs. Il était également l’un des rares Hawaiiens de pure souche. On le décrivait comme quelqu’un de toujours joyeux et positif, aimant son île et le peuple d’Hawaii. Les drapeaux de l’État d’Hawaii furent mis en berne sur les bâtiments fédéraux le jour de ses funérailles le 10 juillet 1997 et son cercueil fut exposé dans le capitole de l’État, troisième personne à avoir cet honneur dans l’histoire d’Hawaii avec le gouverneur John A. Burns et le sénateur Spark Matsunaga. Plus de 10000 personnes assistèrent à ses obsèques. Les cendres d’Israel « IZ » Kamakawiwo’ole furent dispersées dans l’océan Pacifique à Mākua Beach deux jours plus tard (vidéo).

Facing Future (1993) fut 25e au Classement Pop du Billboard magazine, dont les classements font référence. Dans ce même magazine, Alone in IZ World (2001) fut 1er au Classement de la Musique du monde, 135e au Top 200, 13e au Classement des albums indépendants, et 15e au Classement des meilleures ventes d’albums sur Internet.

Ooooo oooooo ohoohohoo
Ooooo ohooohoo oooohoo
Ooooo ohoohooo oohoooo
Oohooo
Ooooo oooooo ohoohohoo
Ooooo ohooohoo oooohoo
Ooooo ohoohooo oohoooo
Oohooo

Somewhere over the rainbow
Way up high
And the dreams that you dreamed of
Once in a lullaby ii ii iii ooooo oooo I know
Somewhere over the rainbow
Blue birds fly
And the dreams that you dreamed of
Dreams really do come true ooh ooooh oooh ooooh
Someday I’ll wish upon a star
Wake up where the clouds are far behind me ee ee eeh
Where trouble melts like lemon drops
High above the chimeney tops thats where you’ll find me oh
Somewhere over the rainbow bluebirds fly
And the dream that you dare to,oh why, oh why, can’t I? i iiii
oooh oo
Someday I’ll wish upon a star
Wake up where the clouds are far behind me ee eee
Where trouble melts like lemon drops
High above the chimney tops thats where you’ll find me oh
Somewhere over the rainbow bluebirds fly
And the dream that you dare to, why, oh why, can’t I? i iiii
aaa i iii
Well I see trees of green and
Red roses too,
I’ll watch them bloom for me and you
And I think to myself
What a wonderful world

Well I see skies of blue and I see clouds of white
And the brightness of day
I like the dark and I think to myself
What a wonderful world

The colors of the rainbow so pretty in the sky
Are also on the faces of people passing by
I see friends shaking hands
Saying, « How do you do? »
They’re really saying, I…I love you
I hear babies cry and I watch them grow,
They’ll learn much more
Than we’ll know
And I think to myself
What a wonderful world (w)oohoorld

Someday I’ll wish upon a star,
Wake up where the clouds are far behind me
Where trouble melts like lemon drops
High above the chimney top that’s where you’ll find me
Oh, Somewhere over the rainbow way up high
And the dream that you dare to, why, oh why can’t I? I hiii ?

Ooooo oooooo oooooo
Ooooo oooooo oooooo
Ooooo oooooo oooooo
Ooooo oooooo oooooo
Ooooo oooooo oooooo
Ooooo oooooo oooooo

Ooo an an
an an, an an an

Site Officiel:  izhawaii.com

Bluegrass Roumain

banjo romaniaDeșteaptă-te, române! – versiunea bluegrass ou « Réveille-toi », Roumain! – Version Bluegrass.
L’hymne national de la Roumanie, « Wake Up, le roumain! sur un banjo à cinq cordes tout particulier.

2/3123