Voyage Voyage

 

 

ARRIVAGES

Action Banjo

Pages Tree

Jimmy and The Mustangs

Du bon Rockabilly comme on aime !

Jimmy and the Mustangs est un groupe de rockabilly américain mené par Jimmy Haddox. Émergeant de la scène Punk en Californie du Sud dans les années 1980, Jimmy et les Mustangs jouent leur premier concert à guichet fermé en première partir des célèbres nanas, les The Go-Go’s.

En 1982 Justine est un bel exemple du coté déjanté punk associé au rockabilly.

À l’époque, le son « roots » du band est alimenté par des jeux de guitares déchirantes avec fureur,  contrairement à leurs prétendants punk de l’époque. Le groupe progresse ensuite avec un son plus affirmé et Jimmy et les Mustangs se taille alors un style rockabilly swingy du Los Angeles.

De célèbres Discothèques d’Hollywood telles  The Whiskey, Roxy et Starwood mettent à l’affiche Jimmy et les Mustangs en ouverture pour des groupes typiques de L.A. tels que ceux des X, The Blasters et des Los Lobos ainsi que des groupes de passage plus connus tels que Chuck Berry, Les Stray Cats et Joe Ely, juste pour en nommer quelques-uns. Il ne fallut pas alors plus longtemps pour que Jimmy et les Mustangs soient aussi en tête d’affiche dans les mêmes clubs aussi avec des concerts à guichets fermés.

Dans un numéro du Los Angeles Times un article à propos de leur show Roxy (1982) jouant à guichet-fermé, les décrit ainsi : « filled with quiff-headed rocking cats and their petticoated kittens » (c’est plus rigolo en anglais).

Peu de temps après leur participation au show privé de Robert Plant de Led Zeppelin qui les avait invités à se produire lors de son show privé, le groupe a été interpellé par Bruce Springsteen, lequel les a rejoint sur scène. Un Coast Tour East suivi. En rentrant chez lui à Los Angeles, le groupe a reçoit alors son premier contrat d’enregistrement avec Vanity Records, et vend un bonus de 40.000 copies.

Jimmy Haddox film Voyage Rock Aliens 1984Belle performance aussi pour le single Rad (pour Jimmy Haddox qui exécute superbement ce « Baby Come Back »).

La Télévision et le Cinéma apparences observées, y compris une apparition dans l’épisode final de la série TV sur CBS Television intitulée Square Pegs en 1983. Un EP éponyme arrive sur Curb/MCA et inclus la chanson Justine, laquelle a été tournée dans une vidéo et bénéficie d’un passage sur MTV.

En 1984, le groupe passe dans la comédie musicale à la fois comique et ciné-club maintenant. Voyage of the Rock Alien ; les musiciens jouent aussi leur son propre rôle (Jimmy joue Duke). Dans cette cette comédie il y a aussi Ruth Gordon, (1896- †1985) laquelle reçut un des Golden Globes en 1966 en même temps que Nathalie Wood.. Avec le recul on passe un bon moment. Le film est complet sur YouTube et encore sur DVD, même en blu-ray, quasi introuvable mais disponible.

Casting complet de la comédie musicale : IMDb
Bande annonce 

Depuis son déménagement à Austin au Texas, Jimmy a enregistré un CD éponyme et a mis sur pied un nouveau Mustangs line-up sorti le 1er octobre 2015, Another Round. que nous avons beaucoup aimé, tant l’enregistrement, le son, la voix, du rockabilly teinté de swing et jazzy.

Aujourd’hui les titres ont évolué et c’est un grand professionnel qui nous enchante toujours.
Nous avons hâte de recevoir pour la première fois en France, Jimmy and the Mustangs !

Jimmy and the Mustangs - Another Round

Lynn Anderson est morte d’un arrêt cardiaque à Nashville, TN

Lynn Anderson chante Rose Garden - Photo Ron HowardLynn Anderson, chanteuse du titre Rose Garden, décède dans sa 68e année.

La chanteuse de country, dont la chanson (I Never Promised You a) Rose Garden a été un succès international, est morte à Nashville, Tennessee.

Lynn Anderson, dont la voix mélodieuse et rauque la portée au sommet des charts avec (I Never Promised You a) Rose Garden, est décédée. Elle aurait eu 68 ans le samedi 26 septembre 2015.

Une déclaration de la famille dit qu’elle est morte au centre médical Vanderbilt à Nashville, Tennessee, le jeudi 30 juillet 2015. Son agent nous informe qu’elle est décédée en raison d’un arrêt cardiaque alors qu’elle tait admisie pour une pneumonie..

Lynn Anderson a connu d’abord la scène nationale en tant que jeune chanteuse sur The Lawrence Welk Show de 1967 à 1969. Bien qu’elle s’était engagée avec un label indépendant, son succès l’a aidé à signer un accord avec Columbia Records à Nashville, TN.

Ce fût la chanson « Rose Garden » qui a scella sa légende dans la musique country, ; cette chanson lui a valu un Grammy Award et fût déclarée Chanteuse de l’Année 1971 par la célèbre Country Music Association. Écrit par Joe South, la chanson a été couverte par des artistes tels que KD Lang, Martina McBride et Kon Kan, qui a eu un succès avec une Hi-NRG-tinged en 1989.

« C’était populaire parce qu’elle a touché aux émotions, » dit-elle « C’était parfaitement synchrone. C’est sorti au moment ou nous sortions des années Vietnam avec son cortège de personnes qui tentaient de récupérer ».

« Cette chanson a déclaré que vous pouvez faire quelque chose en partant de rien. Vous prenez votre vie en main et aller de l’avant. Celà me va bien et je serai fier d’y être accrochée jusqu’à ce que je meurs ».

Les autres succès de Lynn Anderson se sont concrétisés lors d’émissions de télévision avec des stars comme Lucille Ball, Bing Crosby, John Wayne et Tom Jones, et se produisit pour les présidents Nixon, Ford, Carter et Reagan.

Elle tourna aussi dans les épisodes de la série TV Starsky et Hutch et dans le film de télévision Country Gold (1982).

D’autres titres d’Anderson : Rocky Top, You’re My Man, How Can I Unlove You, What a Man, My Man Is and Top of the World (également enregistré par les Carpenters).

Elle revient brièvement au top 10 Country avec un duo Gary Morris en 1983, You’re Welcome to Tonight.

Lynn Anderson est née le 26 Septembre 1947 à Grand Forks, Dakota du Nord, mais a grandi à Sacramento, en Californie ; fille des auteurs-compositeurs de Country Casey et Liz Anderson, Lynn avait commencé à jouer dès l’âge de six ans.

Lynn Anderson avait remporté une récompense équestre en tant qu’adolescente, élue Reine du California Horse Show en 1966.

Elle laisse dans le deuil son père, son partenaire Mentor Williams et ses enfants, Lisa Sutton, Melissa Hempel et Gray Stream.