Voyage Voyage

 

 

ARRIVAGES

  • Barrett Baber’s “Still Stands” Featured in New Documentary lundi 24 avril 2017
    Arkansas native and rising country music star, Barrett Baber, has written an inspiring song titled “Still Stands,” to be featured in an upcoming documentary film called Danger Close.  Barrett first arrived on the country scene by achieving Top 3 status on Season Nine of The Voice. Danger Close follows award-winning female war reporter, Alex Quade, […]
    Jessica
  • Maggie Rose Joins Craig Morgan for on “4xLife” dimanche 23 avril 2017
    Maggie Rose joins Craig Morgan on “4xLife” (available today). Maggie and Craig co-wrote the adventure-inspired track, diving into the feeling of driving with the windowns down and dreaming of the future as a teen. Whether cruising through the backroads of a smalltown in your first car, rolling through town with your windows down and the […]
    Jessica
  • Smithfield Celebrate Successful Run of Hometown Shows dimanche 23 avril 2017
    Currently playing gigs across the country on the inaugural SiriusXM The Highway “Highway Finds” tour, groundbreaking duo Smithfield are celebrating a successful run of shows in their home state of Texas. Highlights of the trip include a performance at their whiskey partners’ headquarters in San Antonio, Rebecca Creek Distillery and a live interview and performance […]
    Jessica

Action Banjo

Gene Autry 1907-1998

 

Gene AutryGene Autry, le Cowboy Chantant, nous a quitté dans sa maison de Studio City, Californie, le 2 octobre 1998 des suites d’une longue maladie. Il était âgé de 91 ans. Sa carrière se déroula pendant plus de 60 ans dans l’industrie du spectacle, de la radio, de celle du disque, du film, de la télévision, du rodéo et des concerts « live ». Il était également devenu producteur de télévision et propriétaire d’une des meilleures leagues de baseball.

Gene Autry laisse sa femme, Jakie Autry, une sœur, Veda, et plusieurs nièces et neveux. Le service funèbre à Lorest Lawn à Burbank fût privé. Au lieu de fleurs, la famille a demandé que les donations soient affectés au Autry Museum of Western Heritage.

Gene Autry est le seul artiste à avoir 5 Etoiles sur le Walk of Fame d’Hollywood, une pour la radio, une pour les disques, une autre pour le cinéma, une encore pour la télévision et enfin une pour ses spectacles en concerts incluant ceux de rodéo. Grâce à son talent médiatique, Gene Autry est la figure emblématique la plus populaire de l’Ouest Américain.  Né à Tioga, Texas, le 29 septembre 1907, Orvon Gene Autry acheta sa première guitare à l’age de 12 ans pour $8. A la fin des années 1920, il était employé au télégraphe du chemin de fer de l’Oklahoma. Une nuit, tandis qu’il chantait et jouait de la guitare dans le bureau, Gene fût découvert par le grand humoriste et cowboy Will Rogers. Ce dernier convainquit vite le jeune Autry d’essayer la radio, et le reste .. c’est de l’Histoire.

Gene Autry débute sa carrière dans la radio en 1928 et fait son premier enregistrement une année plus tard. Son premier succès arrive en 1931 avec That Silver-Haired Daddy of Mine, le premier disque à jamais certifié pour s’être vendu à plus d’un million d’unités. Gene tourne son premier film In Old Santa Fe, en tant que Cowboy Chantant dans le film de Ken Maynard en 1934.

En 1935, il fait sa première apparition en tant que vedette dans la série Western de science fiction The Phantom Empire. En 1937 il est Cowboy le plus connu de toute l’Amérique, proclamé Number 1 Western Star. En 1940 Gene Autry est la quatrième plus grosse affaire du box office, derrière Mickey Rooney, Clark Gable, et Spencer Tracy. Autry resta à la première ou la seconde place parmi les vedettes cowboy en termes de box office sans discontinu et ce, jusqu’à ce qu’il se retire du cinéma en 1953.

Il apparut dans 93 films et enregistra 635 disques, dont plus de 300 dont il fût l’auteur ou co-auteur. Quelques uns de ses plus films les plus connus sont basés sur ses enregistrements musicaux, notamment South of the Border (1939), Mexicali Rose (1939), Back in the Saddle (1941), The Last Round-Up (1947) et Strawberry Roan (1948).

Gene a vendu plus de 60 millions d’exemplaires de ses enregistrements qui lui rapportèrent plus d’une douzaine de disques d’or. Be Honest With Me a été nominé pour un Academy Award en 1941. Les disque de Noël et pour enfants de Gene Autry, Here Comes Santa Claus (1947) et Peter Cottontail (1950) passèrent au platine (pour plus de deux millions d’exemplaires vendus), tandis que Rudolph the Red-Nosed Reindeer (1949) restait la meilleure vente single de tous les temps, avec des ventes totalisant plus de 30 millions d’unités.

En plus de son succès au cinéma et à la musique, la Melody Ranch de Gene Autry était diffusée toute les semaines sur le réseau radio de CBS entre 1940 et 1956. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le Sergent Gene Autry servit son pays en tant qu’Officier de l’Air dans le Air Transport Command.

De 1943 jusqu’en 1945, il balada de gros avions cargo sur le théâtre de guerre, en Chine-Birmanie-Inde. Quand la guerre fût terminée, Autry fût assigné aux Services Spéciaux, où il rejoindra les troupes de l’USO dans le Pacifique Sud avant de reprendre sa carrière cinématographique en 1946. Réalisant que les jours du Western série B étaient comptés, Gene Autry devient en 1950 l’une des premières stars du cinéma à entrer en télévision. Pendant les cinq années suivantes, il produisit 91 épisodes de 30 minutes – de succès de séries TV avec: Annie Oakley, The Range Rider, Buffalo Bill Jr. et The Adventures of Champion.

A la fin des années 1980, Gene et son conseiller cinématographique Pat Buttram diffusèrent 93 épisodes du Show de 90-minutes Melody Ranch Theatre sur le réseau de Nashville. Le show fût l’un des programmes les plus regardés sur TNN.

Gene Autry sponsorisa l’équipe de baseball American League’s California Angels (maintenant les Anaheim Angels) en 1961. Grâce à son empreinte, apposée à l’équipe, Gene fournit un spectacle de qualité qui enthousiasmèrent les fans. Pour sa longue activité dans la Major League Baseball, Gene Autry garda le titre de Vice Président de l’American League jusqu’à sa disparition.

Il était 33e Degree Mason et Inspecteur Général Honoraire et reçu la prestigieuse récompense qu’est la Grand Croix de la Court  d’Honneur. En plus des centaines d’honneurs et de récompenses Gene Autry fût reçu au Country Music Hall of Fame; l’American Academy of Achievement Award, le Los Angeles Area Governor’s Emmy de l’Academy of Television Arts and Sciences; et le Board of Directors Lifetime Achievement Award de l’International Achievement in Arts Foundation.

Gene Autry fût également introduit au Nashville Songwriters’ Hall of Fame, le National Cowboy Hall of Fame, et le National Association of Broadcasters Hall of Fame. Il reçu le Songwriters’ Guild Life Achievement Award et le Hubert Humphrey Humanitarian of the Year Award. Il fût honoré par ses pairs auteurs de chansons par une récompense éternelle, à l’ASCAP.Un rêve longtemps chéri est devenu réalité avec l’ouverture en Novembre 1988, du Musée, Autry Museum of Western Heritage à Los Angeles. Gene statuait: « Il a été toujours dans mon intention de construire un musée dans lequel l’on pourrait exposer et expliquer l’héritage de l’Ouest et montrer comment il a pu influencer l’Amérique et le monde. » Le Musée Autry est maintenant reconnu comme l’un des plus fameux musées de l’Ouest Américain, avec une importante collection d’art, d’artéfacts et de documents, drainant des millions de visiteurs venus du monde entier.

Le lègue de Gene Autry vivra longtemps dans le musée qu’il a créé ainsi que dans le cœur de tous ses fans.

GENE AUTRY : LES 10 COMMANDEMENTS DU COWBOY

  • Le Cowboy ne doit jamais tirer le premier, frapper un homme plus petit, ou le désavantager.
  • Le Cowboy ne doit jamais revenir sur sa parole, ou sur un secret confié.
  • Le Cowboy doit toujours dire la vérité.
  • Le Cowboy doit être gentil avec les enfants, les vieillards, et les animaux.
  • Le Cowboy ne doit ni promulguer, ni entretenir d’idées raciales ou d’intolérance religieuse.
  • Le Cowboy doit aider les personnes en difficulté.
  • Le Cowboy doit être un bon travailleur.
  • Le Cowboy doit veiller à garder ses pensées saines, tant en paroles, qu’en action et dans ses habits personnels.
  • Le Cowboy doit respecter les femmes, ses parents, et les lois de sa nation.
  • Le Cowboy est un patriote.

« Gene Autry est l’ami de beaucoup. Il est sain, honnête, gentil, courtois — un homme d’une grande humilité et un homme universel. Il est aimé et admiré. Ce fût une joie de travailler avec lui, Jackie et Gene pour créer ce Musée majeur de l’Histoire de L’Ouest et de faire de son rêve une réalité. »
JOANNE HALE, PRESIDENT & CHIEF EXECUTIVE OFFICER, AUTRY MUSEUM OF WESTERN HERITAGE

EMOTIONS
« Avec la disparition de Gene Autry, Hollywood a perdu l’une de ses premières Super Stars, le baseball a perdu son fan le plus enthousiaste, et l’Amérique a perdu son cowboy préféré. Il était le gentleman le plus décent que j’ai jamais eût le plaisir d’appeler mon ami. Ma plus profonde sympathie à Jackie et à toutes les personnes qui, de part le monde entier, l’aime. » JOHNNY GRANT

« Gene était un véritable ami très proche depuis plus de 56 ans. Il fût un gentleman qui grandissait quiconque croisait ses pas avec les siens. Il restera dans ma mémoire aussi longtemps que je vivrai et il ne sera oublié par personne. J’aime cet homme. »
MONTE HALE

« Gene Autry fût un homme remarquable dont j’ai apprécié l’amitié. Je le considère comme un grand artiste. Il aimait la vie et il aima son baseball. … Je ne l’oublierai jamais. »
STANS MUSIL

 « L’influence de Gene Autry et son impact dans le film Western et la musique dans la culture Américaine est irremplaçable… »
WIGHT YOURAK 

« Quand j’ai vu, enfant, mon premier film de Gene Autry, il confirma l’espérance que mes pare’nts me distillaient : le bon peut toujours triompher du méchant. Des années plus tard, un autre rêve devint réalité quand j’ai rencontré Gene Autry et que nous sommes devenus amis. Et un véritable Ami. C’est l’homme de l’integrité et du courage, de la dévotion, et de l’assistance. Mon monde est bien meilleur grâce à Gene Autry. Qu’il chevauche à jamais. »
JOHNNY CASH

« Depuis ‘Back in the Saddle Again’ jusqu’à ‘That Silver-Haired Daddy of Mine’, Gene Autry a été d’une grande influence sur ma musique. Ses films, montrant le hardi cavalier, dur-au-combat, qu’était ce héro cowboy-chantant, m’a donné l’envie comme à des millions de jeunes de devenir aussi Cowboys et Cowgirls, en leur donnant un but à atteindre. »
WILLIE NELSON

A la sortie d’un film de Gene Autry en Angleterre:

« C’est une impression qui me souffle parfois. Je m’en souviens, elle m’a bousculé et j’e m’en rapelle toujours. ‘South of the Border,’ ‘Down Mexico Way’–Oh la! Il avait sa jambe sur le cheval sur le pommeau. J’avais 8 ans et je voulais devenir cowboy. Je le suis resté ! »
RINGO STARR

« S’il n’y avait pas eut Gene Autry, nous n’aurions pas pu faire de Westerns aujourd’hui. Gene était l’une de mes idoles quand j’ai grandi et il le restera. »
JAMES GARNER

« Comme un ami de longue date, J’ai eu le privilège d’apprécier le superbe talent de Gene en tant qu’artiste, d’admirer des succès trépidants, et simultanément bénéficier de sa merveilleuse personnalité. Les réalisations qui ont rempli la vie de Gene sont le témoignage d’une personne grande et vraie. »
PRESIDENT GERALD R. FORD

« Un vrai génie en chantant les chansons des gens. Ses chansons nous font nous sentir mieux–et rendent les gens meilleurs. »
VINE DELORIA, JR.

« Jamais plus ils ne feront un Gene Autry. Un gentleman, un immense talent, et un héro Américain. »
TRISHA YEARWOOD

 

Sans autre précision, toutes les images sont issues de la collection du Autry Museum of Western Heritage.
© 3 octobre 1998 – Traduction et adaptation Call Ways®

Pat Green

Pat GreenPat Green, né le 8e enfant des Green à San Antonio, grandit à Waco, Texas.
Pat adore alors la musique qui accompagne les scènes dans lesquels son père joue en tant qu’acteur de théâtre..

« J’aime les musiques », dit Pat Green. « C’était le début de mon attrait pour la musique. Mes préférées alors était Sound of Music et My Fair Lady. J’écoutais aussi de la musique classique. Bach est incoyable, ainsi que Tchaïkovski. En grandissant, il y avait beaucoup de musiques différentes qui flottaient autour des cinq soeurs et les quatre frères. »

Pat Green débute sa carrière musicale à l’age de 18 ans alors qu’il étudie au à l’université Texas Tech à Lubbock.
« Je draguais les nanas en jouant de la guitare », dit-il en riant. « Avant ça, je chantais seulement sous la douche, j’pouvais imiter les mimiques des uns et des autres. Ca m’a pris beaucoup de temps avant que je place bien ma voix, et une fois que celà fut arrivé, je m’y suis senti bien. Ce n’est peut-être pas très romantique, mais c’est juste la vérité. »

Durand ces années studieuses, Pat Green joue dans des clubs et monte des spectacles pour d’autres artistes. En 1995, il entregistre son premier morceau.

Natalie Maines des Dixie Chicks a chanté sur son 1er enregistrement alors qu’elle n’était pas encore membre du groupe.

patgreen.com

10/1012345678910